Il rentre de Shanghai, via Pékin (il dit BEIJING, comme les gens qui s’y connaissent), et Francfort.

Il a passé là-bas 2 longues semaines, et j’ai hâte de le retrouver.

Hier soir, il m’a appelée de Pékin, il sera à Francfort dans la matinée du lendemain. Effectivement il a  rappelé de Francfort pour confirmer son arrivée à l’aéroport (sauf retard) pour 14h55.

 

A 14h50, je suis assise face à l’escalier du Hall B, sur un des fauteuils des rangées situées juste perpendiculairement à la trajectoire qu’il devra prendre, je ne peux pas le manquer.

 Il devrait arriver d’une minute à l’autre, d’une seconde à l’autre…. J’en tremble d’excitation… Il m’a appelée tous les jours, et même 2 fois par jour, profitant des pauses dans son emploi du temps et en jonglant avec le décalage horaire, mais quand même, le téléphone, ça ne remplace pas la chaleur de ses bras.

Il est 14h55 et je regarde des enfants anglais (je les comprends parce qu’ils se chamaillent en faisant grand bruit, et leur mère, dolente, ne fait rien pour les calmer) qui s’agitent et s’époumonent  entre les rangées de fauteuils.

 

Alors je vous laisse le choix de la suite :

a)Il descend les escaliers, je me précipite à sa rencontre, et d’émotion, je me casse la figure entre les jambes des enfants anglais….p*******d'enfants anglais, je les hais, je les hais, je les hais!

b) Il descend les escaliers, mais je ne le reconnais pas, car il porte des lunettes de soleil, il a coupé ses cheveux, et il porte un costume de businessman qui ne lui va pas, du reste.....ce qui lui va à lui, c'est la décontraction, des jeans, des polos, ou rien.......

c) Il descend les escaliers, je me précipite vers lui mais je m’évanouis sous le coup de l’émotion....J'ai eu honte après coup, mais ça avait vraiment de la gueule, non? un évanouissement pur style Sarah Bernhardt au XXIème siècle, dans l'aéroport.........

d) Les enfants anglais m’ont tellement énervée que je me suis disputée avec leur mère, ça a créé un tapage pas possible dans l’aéroport, il m’a entendue et est venu à ma rencontre. Je me suis cachée entre ses bras, rouge de confusion......

e) Il n’est pas arrivé à l’avion de 14h55.....je me suis trompée d'heure?.......

f) Distraite par les enfants anglais et leurs cris, je ne l’ai pas vu descendre, et j’ai loupé son arrivée. C’est par téléphone que j’ai appris son arrivée..........

year_of_the_pig1